Les petits maux


Les troubles cutanés

Dernière mise à jour : 29/05/2007

Ils sont le plus souvent consécutifs à l'élevation des hormones (progestérone) :
  • Le masque de grossesse (ou mélasma) est une réaction excessive des cellules pigmentaires de la peau qui se colorent en brun suite à l'imprégnation hormonale (œstrogènes) et à l'exposition au soleil, même modérée. Il se situe généralement au niveau des joues mais aussi des lèvres, du front et du menton. Sa prévention passe par la non exposition au soleil et par l'utilisation d'écrans solaires de forts indices. Il disparait généralement en fin de grossesse ou après l'accouchement. Plus d'infos
  • Les vergetures sont des sortes de 'cicatrices' cutanées dues à un étirement trop rapide de la peau (qui n'est pas suffisament élastique) ce qui est le cas au niveau des seins et du ventre d'une future maman. Leur survenue est très variable d'une femme à l'autre, mais aussi d'une grossesse à l'autre et d'une région de la peau à l'autre.
    A l'heure actuelle, aucune crème ou traitement local n'a jamais fait preuve d'efficacité dans leur prévention ou leur traitement, ce qui ne doit pas vous empêcher de continuer à hydrater votre peau comme avant la grossesse. Plus d'infos
    Merci toutefois de ne pas appliquer de crème au niveau de votre ventre avant de vous rendre à une échographie car, la présence de ce corps gras dans votre peau diminurait la qualité de l'examen.
  • L'acnée : il s'agit d'une conséquence classique de l'imprégnation hormonale du début de grossesse. Les soins locaux (savon surgras, suppression du fond de teint, arrêt des "triturations") sont généralement suffisants. Les traitements par comprimés et les pommades et crèmes à base de vitamine A (isotrétinoïne) sont formellement contre-indiqués car tératogènes. En cas de persistance, consultez votre médecin traitant qui pourra être amené à vous ordonner un antibiotique local (érythromycine). Plus d'infos
  • La perte de cheveux : la grossesse entraine en général une amélioration de la qualité et du volume des cheveux. En fait il s'agit de la synchronisation de leur pousse : tous les cheveux se mettent à pousser en même temps. Par contre, il est du coup fréquent que la grossesse soit suivie d'une perte brutale de cheveux (tous les cheveux qui ont poussé en même temps, tombent en même temps) quelques semaines ou mois après l'accouchement. Rassurez-vous, tous les cheveux repousseront ensuite comme avant et on a jamais vu une jeune maman chauve !
  • Les démangeaisons (ou prurit) sont fréquentes durant la grossesse. Si elles sont le plus souvent banales, il est toutefois nécessaire de consulter votre médecin afin de déterminer leur origine. En effet, ces démangeaisons sont parfois le signe de dérèglement au niveau du foie ou "d'allergie" en rapport avec la grossesse.

Imprimer - Envoyer à un ami


<< Article précédent | Article suivant >>