Enfance


L'enfance

Dernière mise à jour : 03/12/2009

En ce qui concerne les ovules, il s'agit d'une phase de pause au cours de laquelle leur nombre va diminuer de façon très importante : des 7 millions d'ovules fabriqués dans chaque ovaire lors de l'embryogénèse, il n'en reste plus que 1 à 2 millions à la naissance, 500000 au début de l'adolescence et 250000 après la puberté. Entre sa puberté et sa ménopause, une femme n'ovulera pourtant qu'environ 500 fois ! (En savoir plus)

Par contre, du point de vue génital, la petite fille va souvent présenter des petits maux. Même s'ils restent généralement bénins, ils inquiètent souvent les parents :
  • La vulvite est une inflammation des organes génitaux externes, le plus souvent consécutive à une irritation (savon, tripotage) ou à une petite infection.
    Le traitement est le plus souvent local, à l'aide notamment d'un savon antiseptique adapté.
  • Les infections urinaires ne constituent pas strictement des problèmes "gynécologiques" mais sont liées : il s'agit d'une infection de la vessie et des conduits urinaires qui sont particulièrement courts chez la petite fille. Les bactéries qui se trouvent naturellement sur la peau peuvent "remonter" jusqu'à la vessie et s'y multiplier. La constipation et le fait de se retenir de faire pipi (école) facilitent cette infection, ce qui doit pousser les adultes (parents, éducateurs) à inciter les enfants à aller aux toilettes régulièrement.
    Le traitement médical est le plus souvent efficace et bien toléré mais pose le problème de la contre-indication de nombreux antibiotiques urinaires chez l'enfant.

Imprimer - Envoyer à un ami


<< Article précédent