Son sommeil


Le nouveau-né

Dernière mise à jour : 02/02/2007

1. Le sommeil du nouveau-né


  • Le nouveau-né dort en moyenne 16 heures par jour, avec des variations importantes : certains ont besoin de 20 heures, d’autres 14 heures, sans que cela soit anormal.
  • Le nouveau-né n’a pas de rythme jour/nuit, mais un rythme de 3-4 heures identique le jour et la nuit.
  • Il existe chez lui 4 stades de vigilance :"l’éveil calme", "l’éveil agité avec ou sans pleurs", le "sommeil calme" et le "sommeil agité".
    • Après une phase d’éveil calme de quelques minutes, l’enfant se fatigue et passe en éveil agité avec ou sans pleurs.
    • Il s’endort presque toujours en sommeil agité. C’est l'équivalent du sommeil paradoxal chez l’adulte, avec des mouvements des doigts et orteils, des membres et des étirements ou flexions du corps, le visage est expressif, les mouvements oculaires sont rapides derrière les paupières fermées, la respiration est plus rapide. Ce sommeil agité va durer 25 min en moyenne.
    • Puis vient la phase de sommeil calme, qui va durer 20 min en moyenne.
    • Ainsi les cycles de sommeil de l’enfant durent à peu près 50 min. Deux ou trois cycles successifs de sommeil agité et calme, suivis d’une phase d’éveil calme puis d’éveil agité avec ou sans pleurs formeront un rythme de 3-4 heures.


2. Installation du nouveau-né


  • Le carnet de santé rappelle les consignes élémentaires de couchage qui visent à ne jamais risquer de limiter sa respiration : enfant habillé (pyjama, gigoteuse) mais pas de drap ou oreiller ni d’élément (peluches) pouvant lui tomber sur la tête, un matelas ferme, sur le dos impérativement.
  • Au contraire, lorsqu’il est éveillé et exclusivement en présence de ses parents, le nourrisson peut être mis sur le ventre où il va apprendre à décoller sa tête du plan du lit.
    Le nouveau-né ne doit pas dormir dans le lit de ses parents (nombreux accidents).


3. Le sommeil des parents



Il est souhaitable que les soins donnés au bébé durant la nuit soient partagés par les parents (biberons, changes).
  • Si la maman allaite, le papa peut participer en allant chercher l’enfant au moment de la tétée et changer les couches.
  • Il est important que les parents puissent avoir suffisamment de repos, la pratique d’une sieste de quelques minutes au cours de la journée (lorsque le bébé dort) est conseillée.

Imprimer - Envoyer à un ami


Article suivant >>