Son environnement


Prévention des accidents domestiques

Dernière mise à jour : 08/02/2007

La fatalité ne joue qu'un rôle minime dans la survenue de nombre des accidents de la vie courante et leur prévention est donc possible.
  • La prévention passe d'abord par une « sécurisation » de l'environnement et les parents ont un rôle essentiel à jouer dans cette démarche pour protéger leur enfant en appliquant certaines mesures de sécurité à leur domicile et à l’extérieur.
  • Les précautions à prendre pour éviter les accidents de l’enfant vont progressivement augmenter au fur et à mesure que l’enfant grandit et développe sa mobilité et sa rapidité. Certaines précautions et bonnes habitudes sont à prendre d’emblée.


1. De la naissance à 3 mois


  • En voiture :
    • Un enfant ne doit jamais être laissé seul. Il doit être installé dans un siège satisfaisant aux normes de sécurité, adapté à sa taille et son poids et correctement attaché. Ses parents doivent toujours mettre leurs ceintures de sécurité.
    • Posez le siège auto au sol (et non pas sur la voiture) lorsque celui-ci est sorti du véhicule.
  • A la maison :
    • La température de l’eau chaude au robinet ne doit pas dépasser 49°C pour éviter les brûlures (une butée de température est souhaitable sur les mitigeurs thermostatiques)
    • Les détecteurs de fumée sont conseillés (et vérifiés régulièrement)
    • L’enfant ne doit jamais être laissé seul sur une table à langer, un lit ou un canapé. Des oreillers placés autour de l’enfant ne préviendront pas la chute.
    • La taille de la baignoire sera adaptée et l’enfant ne sera jamais laissé seul (ou non maintenu) même quand il tiendra parfaitement assis vers 9 mois. Un tapis de bain évite les glissades et facilite le maintien de l’enfant.
    • Les tétines, jouets, médaillons ne seront jamais accrochés à des cordelettes ou des chaînettes placées autour du cou de l’enfant (risque majeur d’étranglement) ni laissés à portée de main de celui-ci.
    • Dans tous les cas, l’enfant ne sera jamais secoué ou lancé en l’air en raison du risque de lésions cérébrales gravissimes ("syndrome du bébé secoué").
    • Pas d'exposition au tabac à la maison ou en voiture surtout si l'enfant fait des infections respiratoires, des otites ou a eu une maladie pulmonaire à la naissance.
    • Surveillance étroite en présence d'animaux domestiques.
    • Avoir à disposition l’indicatif des urgences (15 ou 112)


2. A partir de 3 mois


  • Ne laissez pas l'enfant non tenu sur un lit ou une table : il peut rouler sur lui-même et chuter.
  • Les jouets doivent être incassables, assez gros pour ne pas être avalés, sans partie détachable, sans arête aiguë car le nourrisson les portera toujours à sa bouche.
  • Les objets dangereux doivent être mis hors de portée de l’enfant, le risque devenant majeur dès 6 mois et il faut enlever du sol les petits objets (épingles, boutons, pièces de monnaie) et maintenir hors de portée les sacs plastique ou papier (risque d'étouffement).


3. A partir de 6 mois


  • Tous les médicaments et tous les produits domestiques doivent être placés dans des armoires fermées.
  • L'enfant ne doit pas être porté dans les bras par une personne tenant une tasse de liquide chaud ou une cigarette d’autant plus qu’il commencera à attraper les objets.
  • Il est possible d'utiliser le parc pour bébé (sans en abuser) lorsque l'environnement est très encombré et la surveillance difficile.
  • En cas d'exposition solaire :
    • Appliquez un écran total approuvé pour l'usage dans le premier âge et évitez l’exposition solaire entre 11 h et 15 h.
    • Equipez l'enfant de vêtements de protection, de chapeau et de lunettes de soleil dés que possible.
  • Sécurisez la maison car l'enfant essaiera de se redresser en tirant sur les nappes, les lampes, les tiroirs, les cordons électriques… faisant chuter des objets avec le risque de blessure. Les fers à repasser et les centrales vapeur doivent être inaccessibles.
  • Utilisez des caches en plastique dans les prises électriques ou utilisez si possible des prises et multiprises avec sécurité obturant les orifices. Ne pas laisser à portée des rallonges électriques qu’elles soient branchées ou non.
  • Limitez l'usage des trotteurs (aussi dénommés déambulateurs, youpala, baby-trot) surtout en cas d'escaliers. L'utilisation du trotteur est à l'origine de nombreux accidents domestiques par chute dans les escaliers chez l'enfant de moins de 1 an. Cette incidence est à l'origine de son interdiction au Canada depuis 2004. Il est estimé que 12 à 40 % des utilisateurs de trotteurs ont un accident ! La présence d’un adulte, la présence de barrière de protection ne sont pas des moyens de prévention suffisant. Enfin, il est établi que le trotteur n’est pas un facteur d’amélioration du développement des enfants.
  • En cas de jeu aquatique, s'assurer que la température de l'eau est appropriée, que l'enfant ne peut pas être submergé et qu’il est toujours maintenu par un adulte.


3. A partir de 9 mois


  • Prévention des chutes sévères : installation de portillons d’escalier et de systèmes de blocage des fenêtres.
  • Prévention des brûlures (casseroles et récipients chauds maintenus à distance ; protection des portes de four et inserts de cheminée).
  • Prévention des blessures : mise à distance de tous les objets tranchants, des médicaments (armoire à pharmacie), des toxiques, des objets électriques.
    Ne stockez jamais des produits dangereux dans des bouteilles de soda, des verres, des cruches... Ces produits sont à stocker dans des récipients spécifiques sans confusion possible sur leur nature. Veiller à privilégier le stockage avec des bouchons de sécurité. Tous les récipients doivent être parfaitement fermés.
  • Pendant les périodes de repas, l’enfant doit être attaché dans une chaise haute et toujours visible d’un adulte, attention aux aliments pouvant être inhalés (cacahouètes, popcorn …) et pas de jeu la bouche pleine.
  • Le siège auto doit être adapté au poids de l’enfant
  • Ayez à disposition le n° de téléphone du centre anti-poison et des services d'urgence (15)


4. A partir de 12 mois


  • La prévention de l’ingestion de médicaments est très importante.
  • En raison du risque de noyade, l’enfant doit toujours être surveillé de près en cas de proximité de l’eau, y compris dans un seau ou dans des toilettes. L’enfant ne doit jamais rester seul dans la salle de bains.
  • Les cours de type "bébé nageur" et les initiations précoces en piscine n’apportent aucune sécurité. L’apprentissage de la natation ne peut se faire avant le quatrième anniversaire.
  • Prévention des accidents de circulation :
    • l’enfant ne doit pas jouer près des routes.
    • les zones de jeu extérieures doivent être fermées.

En ensuite >>>


Imprimer - Envoyer à un ami


<< Article précédent | Article suivant >>